Image Hosted by ImageShack.us

Bloc-notes doux-amer d'une amatrice de thé, de livres, et de japonaiseries.

01 novembre 2017

Voici venu "Le temps de l'aventure"

Bonjour,

 

film_temps_aventure_

 

Affiche du film - telle que vue dans la vitrine de mon cinéma d'art & essai. Photo (c) Beautymist 2013.

 

Je vous annonçais il y a quelque temps déjà la publication ici-même d'une critique (aimable) du film "Le temps de l'aventure" avec la lumineuse Emmanuelle Devos et le très classe Gabriel Byrne - mais je me suis rendue compte qu'il m'était très difficile de parler d'un film, justement lorsque je l'aimais bien, d'une part, et que, d'autre part, sa qualité première est la discrétion. Que dire alors sans déflorer ?

En effet, plus qu'un projet soutenu par un réalisateur ou un scénario forts, c'est avant tout un film d'acteurs à fleur de peau, de jeu subtil et de dialogues pertinents.

Je pense très sérieusement m'en procurer une copie en DVD, car ce film évoque en sourdine et sans esbrouffe nos déchirures - amour(s), trahison(s), regret(s) - les plus intimes, et se prête tout à fait au visonnage dans le calme de son intérieur.

Le synopsis à lui seul est prometteur, mais indique clairement que le scénario ne sera pas d'une grande originalité :

Une journée. Un train. Deux inconnus.
Des échanges de regards, le cœur qui bat.
Le regarder partir, le perdre à tout jamais ou s’offrir au temps de l’aventure ?
Et si la vie d’Alix basculait…

-Beautymist

note : billet de 2013, que j'ai décidé de republier tel quel aujourd'hui...

Save

Posté par Beautymist à 08:42 - Regards - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2017

Autoportrait au seringa

Hello les beautés,

 

26635369363_7e3b534c00_b

photo (c) Beautymist

Voici un court extrait d'une nouvelle écrite par Edith Wharton, comme en écho à ce brin de seringa solitaire sur ma photo :

"[...] et, dans la cour voisine, l'air de juin était lourd du parfum suave d'un seringa oublié, qui persistait à pousser malgré les innombrables forces hostiles à son épanouissement."

Parfois (souvent ?) j'ai l'impression de ressembler à ce seringa... Mon défi personnel consistant à me sentir bien malgré tous ceux qui font comme si je n'existais pas... y compris parmi ma famille de sang, le tout sans sombrer dans un excès d'amertume. Mieux vaut seule (mais suis-je si seule que cela ?) que mal accompagnée...

Foi de mélancolie ! Je vous souhaite à tous une belle rentrée d'automne,

-Beautymist.

Save

Posté par Beautymist à 08:41 - Regards - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2017

Qui suis-je ?

 

reinventer_sa_vie

 

Je suis née coiffée...

J'ai été ensuite une princesse-guerrière.

Aujourd'hui, je suis mi-louve inconsolable, mi-tigre exaspéré. Je m'en vais... j'ai décidé de partir.

 

On m'a dévoré mon soleil intérieur, et je ne suis plus qu'une Etoile Noire, la sideris par excellence.

 

ADIEU amis que je n'ai jamais eus, adieu, adieu, adieu... Je promets de revenir vous hanter souvent, nuit après nuit après nuit

Posté par Beautymist à 12:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2017

Au petit jour

Une voix derrière moi qui dit : « Bonjour ».

Une chemise avec les mots: « taï chi ».

- Je suis venu m’entraîner.

- Oh, je ne te dérangerais pas.

- Tu dessines ?

- Oui.

 

[Je peignais, plutôt. Un truc comme ça :

 

102762537

Un bloc massif de peur, de foid, de faim de solitude. La dépression, le fond du gouffre si vous voulez. Mon grand-père "W, ou le souvenir d'enfance", pour reprendre un titre de Georges Perec.]

L’air frais sur le toit plat d’un petit immeuble. Un air exaltant de calme.

Il m’a surprise en kimono, les cheveux en désordre, des sandales aux pieds. Je descends m’habiller et apporter ma peinture ocre. Je maintiens sciemment mes cheveux en désordre. Je remonte sur le toit, pieds nus cette fois. Je marche sans bruit. Ne pas le déranger surtout. Il fait des exercices d’assouplissement. Je l’ignore. Je commence ma danse du diable, accroupie, autour de ma toile blanche et ocre. Je m’installe à l’ombre. Je lutte contre le soleil qui se lève.

Je commence à peindre en « lui » tournant le dos. Au fur et à mesure que la toile se couvre d’ocre, je me tourne vers lui. Ma toile achevée, je la mets à l’abri du soleil et range mon matériel.

Je me promène un peu sur le toit, sur la pointe de mes pieds nus. Je surprends un visage de femme curieuse à la fenêtre. Elle doit observer son manège tous les matins.

Je choisis le moins déglingué des fauteuils abandonnés là sur le toit et m’installe pour le regarder.

Je suis hypnotisée. C’est comme un rêve. Comme s’il n’était pas là devant moi, seuls ses mouvements existent. Un incroyable jeu d’articulations, jusqu’aux moindres phalanges qui se plient et se déplient. Son corps n’existe pas. Il est éventail, il est vent, il est torrent, montagne, tigre, dragon, il est l’ami et l’ennemi.

J’aime par-dessus tout, dans les figures les plus complexes, le jeu des mains. Tant d’énergie concentrée au bout des doigts.

Parfois je suis distraite par un nuage, un reflet, le cri des oiseaux qui s’assemblent. Je m’endors aussi. C’est un spectacle d’une beauté époustouflante. Cela dure longtemps longtemps

Un délice.

Tout doucement, très très lentement, il prend corps, il s’approche, il me regarde, il se tourne vers moi, fait des gestes comme pour me caresser, me prendre dans ses bras. Un frisson me prend. Un délice qui dure infiniment longtemps.

Neuf heures et demi. Je dois m’arracher à ce rêve. Je dois partir. Je me lève à contrecœur. J’essuie mon pinceau. En me retournant, je m’aperçois qu’il s’est arrêté.

- Tu as fini, toit aussi ?

- Le taï chi, oui, mais j’ai d’autres exercices à faire.

- Continue donc à raconter des histoires avec les mains… et à chasser le dragon.

- D’accord, rit-il.

Je ne l’ai plus jamais revu sur le toit de ma maison.

****************************************************************

lire une autre de mes "rencontres" : "Le judoka qui aimait les roses."

 

Texte publié à l'origine sur le site ciao.fr

Posté par Beautymist à 09:39 - Au fil de la plume... - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 août 2017

Funky, vous avez dit funky ?!

Hello les beautés,

Parce que c'est la fin de l'été, parce que j'aime les chenilles, surtout quand elles sont aussi funky, voici un petit collage:

 

mosaic_CHENILLE_73443ef14a7054d237d98df044a0f919800adbd7

1. Chenille de Bombyx à livrée (Malacosoma neustria) The Lackey caterpillar, 2. la chenille ne tient qu'a un fil, 3. Chenille Machaon (Papilio machaon) Swallowtail Caterpillar

enjoy!

Beautymist

 

 

Save

Save

Posté par Beautymist à 15:34 - Insectes - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 avril 2017

[Simplicité] Mes objets-fétiches et... ZEN.

Hello les beautés,

 

objets_salleamanger_ 

 

Aujourd'hui je vais vous parler de la simplicité volontaire appliquée !

Lisez d'abord cet extrait de "L'art de l'essentiel" par Dominique Loreau (cliquez sur les images pour les agrandir et pouvoir lire).

 

objets1

objets2

 

Si je fais mon propre bilan, pièce par pièce, voici mes objets préférés, ceux qui vont à l'essentiel et me font du bien !

Dans l'entrée : Une lampe en papier japonisante IKEA, deux vases tout simples mais de luxe... et c'est tout !

 

objets_entree_4367590231_9d83fb5982_o

 

Dans la salle de bain :

 

obkets_sdb

 

Ma brosse en hinoki (faux cèdre du Japon) de chez Muji, une vieille boîte de thé Kusmi pour ma pierre d'alun (déodorant) ronde et des coquillages pour faire Joli. Mes produits ? du savon de Marseille, une huile végétale de jojoba et de l'huile essentielle de palmarosa. Je n'ai besoin de rien d'autre pour ma toilette. ;-)

 

Dans la cuisine :

 

objets_cuisine_

 

Un bon couteau d'office (Opinel), une planche à découper en bois, une poêle en inox. Des plats en Pyrex transparents et des assiettes blanches toutes simples. Et une cuillère à mesurer le thé en argent (cadeau de ma mère).

 

Coin salle à manger :

 

objets_salleamanger_

 

Un bol à thé d'artisan acheté dans une galerie d'art spécialisée en poterie (Toulouse), une théière japonaise datant des années 60 (héritée d'une amie chère) font mon bonheur. Et un dessous-de-plat créé par autre amie, une artiste.

 

 

Dans le salon :

 

objets_salon_

 

Mon plaid en mohair crème, mon vase Art-Déco avec des chrysanthèmes dedans, mon canapé (trouvé en brocante). Mon chat, présence précieuse :

 

 

33516747275_0eba9bb424_o

 

Philo la minette (c) Beautymist

 

Dans la chambre :

objets_chambre

 

Un lit, une lampe de chevet. Des draps en coton. Une précieuse boîte à jetons de jeu de go en porcelaine céladon craquelée dans laquelle je garde mes secrets.

 

Et vous ? quels sont vos objets fétiches ?

 

-Beautymist.

PS: si vous êtes sages, je vous montre mes bijoux fétiches et mon sac à main ! ;-)

PPS: cet article est une reprise (améliorée) d'un article publié en 2010, bien avant la mode de la méthode "KonMari".

PPS: cet article contient un lien affilié vers amazon, pour permettre à ce blog de survivre. Merci de votre soutien !

Save

Save

Save

Posté par Beautymist à 08:00 - simplicité volontaire - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 avril 2017

[Lecture] Le troisième thé

Hello les beautés,

w_2

L'ayant lu à sa sortie, je n'ai plus aujourd'hui qu'un souvenir vague (mais poignant) de l'album BD de Christian Cailleaux intitulé "Le troisième thé" - rien que le titre ... comment résister quand on est passionnée par le thé, véhicule de civilisation ?

 

Il y est question de thé bien sûr,  mais aussi de découverte de soi et du monde au cours d'un voyage initiatique, le tout porté par un coup de crayon léger et un peu tremblé qui m'enchante.

 

Histoire à rebondissements, graphisme minimaliste mais subtil et profond, le tout est publié dans un format compact qui se glisse dans la poche... que du bonheur !

 

J'en profite aussi pour mettre à jour mes liens concernant Cailleaux : son site-galerie à voir ici et son blog actif sur blogspot, c'est par ici.

 

Bonne lecture !

-Beautymist

 

PS: cet article contient des liens affiliés Amazon afin de permettre à ce blog de continuer d'exister, merci de votre compréhension.

Save

Save

Save

Posté par Beautymist à 08:08 - Le bonheur de lire - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2017

C'est le printemps, on se rafraîchit !

Hello les beautés,

livretbm

Livret de ménage - recettes de Raffa, illustrations de Beautymist

 

L'heure du ménage de printemps a sonné !

Ce blog plutôt discret (je n'ai jamais fait la démarche de le référencer) existe depuis 2005 et aurait bien besoin de se refaire une beauté, vous ne trouvez pas ? J'ai repéré entre autres de nombreux liens (que ce soit dans d'anciens articles ou encore dans la colonne de droite où j'ai recensé nombre de mes sites favoris et/ou de réfrérence) mènent désormais vers des sites internet qui n'existent plus. Le site http://www.amabilia.com/ par exemple, n'est plus en ligne, ainsi que sa précieuse encyclopédie des huiles essentielles. Je l'ai donc supprimé et pour le remplacer je suggère les fiches techniques d'aroma-zone, bien faites et complètes (bien que publiées sur un site marchand).

Alors je serais ravie d'avoir vos suggestions pour améliorer mon blog-notes, afin qu'il reste un plaisir de lecture et un lieu de partage.

Quelle catégorie aimeriez-vous voir plus souvent développée ici à l'avenir ? Le coin culture, où je parle de livres, d'expos et de films que j'ai appréciés (ou pas) ? Le coin écologie et simplicité volontaire ? Plus de recettes orientées santé et beauté au naturel, et critiques de produits bio du commerce ? Plus de billets autour du thé ?

Votre avis compte ! N'hésitez pas à laisser vos commentaires.

Pour vous remercier de vos retours et réponses, je vous offre le livret de recettes écologiques de Raffa (pour fabriquer soi-même des produits de ménage efficaces, économiques et non-polluants), avec des illustrations de votre humble servante.

 

livretbm

La version à lire sur votre écran d'ordinateur est à télécharger ici

La version imprimable est à télécharger ici

Save

Posté par Beautymist à 08:04 - Saisons - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2017

Petit lexique du thé


 

4ce90b2dedbe20de60230ee860a0d7c1

photo (c) Beautymist 2015

 

 

Hello les beautés,

 

Je reviens aujourd'ui à mes premières amours et réactualise mon petit lexique du thé.

Bonne lecture !

 

Le thé dans le monde :

(*)CHA=prononcer “tcha” - signifie “thé” en japonais, mais également en chinois. La variante “tchaï/çay” s'utilise en russe, en arabe, et dans les langues de l'Inde. La variante linguistique thé/tea est plutôt occidentale.

(*)jardin=nom de la plantation.

(*)o-chanoyu

question de Hooly : « Dis, c'est quoi "o-chanoyu" ? ... ça m'intrigue... »

réponse : c'est un mot japonais qui désigne la cérémonie du thé.

petit décortiquage :
o=marque de respect, la cérémonie du thé étant sacrée
cha=thé
no=de
yu=eau chaude

littéralement, "l'eau chaude du thé", le mot "o-chanoyu" désigne la cérémonie traditionnelle et ultra-codée du thé au Japon.

 

Les “couleurs” du thé :

(*)thé noir=désigne un thé fermenté.

(*)thé noir Pu Erh= désigne un thé noir postfermentaire à oxydation non enzymatique produit à partir de théiers de variété Yunnan Dayeh, dans le Yunnan du sud, en Chine.

(*)thé vert=désigne un thé non-fermenté. Au Japon, le théier peut pousser au soleil ou sous une ombre maintenue artificiellement, ce qui donne soit des thés verts “pleine lumière”, soit des thés verts “ombrés”.

(*)thé bleu-vert (ou oolong qui signifie “grand dragon” en chinois) : désigne un thé semi-fermenté. ce procédé de fabrication est une spécialité de Formose (nom moderne : Taïwan).

(*)thé blanc : thé manufacturé selon un procédé destiné à faire se dresser les poils blancs du duvet du bourgeon. (voir également la très belle définition de bouquetdebamboo dans les commentaires).

(*)thé rouge (ou rooibos) : contrairement aux autres thés, le « thé » rouge est obtenu à partir de la plante rooibos et non à partir de Camellia Sinensis. Pourtant, le tea taster Jean Montseren en donne la définition suivante : « Il s'agit de thé fermenté d'Afrique du sud, d'un beau rouge soutenu. » Il a pour caractéristique d'être sans théine. 

-Beautymist

 

 

BIBLIOGRAPHIE : Ma bible perso : « Guide de l'amateur de thé » par Jean Montseren (lien affilié Amazon, pour soutenir l'auteur de ce blog, merci).

Voir aussi le site web (depuis 1999) de Jean Montseren, tea taster professionnel : Admirable tea.

 

 

guide_du_th_

 

 

Save

Save

Save

Save

Save

Posté par Beautymist à 08:03 - Thés - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2017

Do-in : sept points pour se délasser et/ou tonifier

Dérivé du shiatsu, cet automassage peut se pratiquer dans l’avion comme au bureau, au lever comme au coucher. Et sans se dévêtir ! Avec les conseils d’Anne Dorian, petite leçon pour chasser les tensions.

 

 

Le_do_in_l_automassage_pour_se_sentir_bien_au_quotidien

 

 

Tokyo-Paris, onze heures de vol. Dans l’avion, à mi-parcours, un film inédit pour un Occidental : de charmantes hôtesses montrent différents points sur les jambes, les bras, le visage, où exercer une pression. Rien de tel pour se détendre que se masser soi-même. Les Japonais le savent. Les Chinois aussi, qui ont inventé, voilà cinq mille ans, le "do-in" ou "la voie avec soi-même". « Aujourd’hui encore, cet automassage est pratiqué au quotidien par les moines bouddhistes zen », explique Anne Dorian, praticienne à l’Atelier de beauté Anne Sémonin, à Paris.

A chaque méridien un organe

Le do-in fonctionne sur le même principe que le shiatsu. Douze lignes essentielles (les méridiens), porteuses d’une énergie vitale (le "qi") parcourent notre corps, tels de nombreux cours d’eaux. « Le do-in aide à préserver la bonne circulation du qi », explique Stéphanie Gankool, masseuse rompue à cette discipline. A chaque méridien correspond un organe : un méridien pour l’intestin grêle, un pour la vessie, un pour l’estomac, etc. Le méridien du poumon, par exemple, court depuis la clavicule jusqu’à l’extrémité du pouce. Si un méridien est "engorgé" (un point du parcours présente un barrage), l’organe correspondant est affaibli et n’assure plus sa fonction vitale. L’automassage permet d’apporter ou de retirer de l’énergie à cet organe, et de rétablir ainsi l’harmonie perdue. « Sur les conseils de mon maître en shiatsu, j’ai pris l’habitude de masser certains points : énergétiques le matin, pour démarrer la journée ; relaxants le soir, pour me détendre. J’ai vraiment senti un changement », reconnaît Natacha, 32 ans, institutrice.A la différence de l’acupression, qui sollicite les points spécifiques d’acupuncture, le do-in consiste à exercer des pressions, des frictions, des martèlements le long des méridiens. Avantages : il exige moins de précision et on peut le pratiquer tout habillé.

 

Une pression pour décompresser

Le do-in soulage également la fatigue et la tension musculaire, qui peuvent être consécutives à une position assise prolongée. Inutile d’attendre que la coupe soit pleine, cinq minutes au bureau suffisent. Pour retrouver sa vitalité, la stimulation du point "36 estomac" (sous le genou, sur la face externe du tibia) est très efficace. En cas de surmenage, de simples pressions sur le trajet du méridien intestin grêle (parcourant le bord interne du bras) permettent de retrouver son sang-froid. Comment appuyer ? Si vous manquez de tonus (le matin), appuyez d’emblée fortement, puis retirez aussitôt vos doigts du point. A l’inverse, pour vous relaxer (le soir), appuyez moins fort mais plus longtemps (pas plus de une minute et demie). « Le meilleur moyen d’apprendre le do-in est encore d’écouter ses sensations », assure Anne Dorian. Quand vous sollicitez un point énergétique, ne vous étonnez pas si vous ressentez une petite douleur. Vous venez de mettre le doigt sur une légère tension, qui va disparaître. Traditionnellement, seuls trois doigts sont utilisés : le bout du pouce, de l’index ou du majeur. Cependant, les professionnels recommandent d’utiliser également la pression avec la paume des mains, dite "pression palmée", pour un effet plus moelleux. En facilitant les échanges entre nos organes, ces pressions aident également à éliminer les toxines. Se masser déclenche par ailleurs la sécrétion d’endorphines, ces fameux antalgiques naturels du corps qui nous mènent tout droit au nirvana…

 

Détendre

Avec les pouces et les index, exercez cinq ou six pressions en partant du centre du menton vers la périphérie du visage. Répétez ce mouvement dans la zone au milieu des joues, puis sur les orbites au-dessous des yeux. Faites plusieurs passages et terminez par une petite pression sur les tempes. Agit sur plusieurs méridiens. Détend, draine et éclaircit le teint.

 

Réguler

Tendez le bras droit, paume ouverte vers l’avant. Avec la main gauche, effectuez des pressions palmées à l’intérieur du bras, en partant de l’épaule. Répétez l’exercice en suivant le bord interne, puis le bord externe. Stimule le trajet des méridiens du cœur et du poumon, qui régulent nos émotions.

 

Tonifier

Passez les bras derrière le dos, fermez les poings et remontez-les, si vous le pouvez, au niveau des omoplates, mais surtout ne faites rien en force. Tout en expirant, martelez les deux côtés de la colonne vertébrale en progressant vers le sacrum (méridien de la vessie). Puis remontez en sens inverse. Donne du tonus.

 

Drainer

A l’aide de pressions palmées, massez le mollet avec vos mains, en re-montant de la cheville au genou (trajet du méridien du foie). Puis massez l’intérieur de la cuisse jusqu’à l’aine. Redescendez ensuite en effectuant des pressions sur l’avant des cuisses, puis sur le bord externe du tibia. Idéal en cas de système lymphatique lent.

 

Soulager 

Placez la main droite derrière la nuque. Avec le “talon” de la main, exercez une pression à la base du crâne et progressez vers l’épaule. Détend la zone cervicale et soulage les tensions dans le méridien de la vésicule biliaire, responsable de notre bonne humeur.

 

2451609



source : psychologies.com

voir aussi cet article sur ELLE : http://www.elle.fr/Beaute/Massage/massage-do-in-3002343#

Save

Save

Posté par Beautymist à 09:35 - Au naturel : beauté/santé - Commentaires [0] - Permalien [#]